RESSOURCES POUR LA PRÉVENTION DES RISQUES SUICIDAIRES
Header

Death Attitude Profile-Revised (DAP-R)

août 7th, 2019 | Publié par crisostome dans EVALUATION

Profil d’Attitude face à la Mort – révisé (DAP-R)

Le Death Attitude Profile-Revised (DAP-R) est un instrument normalisé (Wong, Reker, & Gosser, 1994) qui sert à mesurer les attitudes envers la mort et le fait de mourir. L’échelle vise à saisir deux composantes des attitudes à l’égard de la mort à l’aide de cinq sous-échelles. L’acceptation de la mort consiste en la conscience cognitive de sa propre finitude et la réaction affective à cette connaissance. Trois types d’acceptation de la mort sont mesurés, tandis que la peur de la mort et la réaction à cette peur (évitement de la mort) sont également intégrées.

L’échelle DAP-R se compose de 32 items qui mesurent cinq dimensions des attitudes face à la mort : Acceptation de l’approche de la mort, L’acceptation de la mort comme évasion, l’acceptation neutre, la peur de la mort et l’évitement de la mort.

Acceptation de l’approche de la mort

La sous-échelle « Acceptation de l’approche » mesure la croyance en une vie après la mort et le désir d’y aller (p. ex. le point 13 indique : « Je crois que le ciel sera un bien meilleur endroit que ce monde »). Ces éléments suggèrent que la mort donne accès à une vie après la mort agréable.

Acceptation de l’évasion

La mort peut représenter pour certaines personnes un moyen d’échapper à la douleur et à la misère de la vie. L’acceptation de l’évasion est une attitude positive envers la mort, basée sur ce qui peut être les aspects négatifs de la vie. Les points reflétant l’acceptation de l’évasion sur le DAP-R incluent des déclarations telles que « La mort mettra fin à tous mes ennuis. »

Acceptation neutre

L’acceptation neutre de la mort comprend « une attitude ambivalente ou indifférente » (Wong et al., 1994), par laquelle on accepte la mort comme une réalité de la vie. Les points sur le DAP-R comprennent des déclarations telles que « La mort n’est ni bonne ni mauvaise. » Les concepteurs de l’échelle ont suggéré que l’acceptation neutre est  » la plus adaptative « , en ce sens que lorsque les individus acceptent le caractère inévitable de la mort comme réalité de la vie, ils peuvent faire le meilleur usage de leur vie.

La peur de la mort

La peur de la mort mesure directement la conscience qu’a l’individu des réalités de la mort. Les répondants démontrent une volonté d’être conscients de leur mortalité plutôt que de nier leur décès. La peur de la mort permet à un individu d’affronter la mort et les sentiments qu’elle suscite (p. ex. le point 18 dit :  » J’ai une peur intense de la mort « ).

Évitement de la mort

Une personne évite de penser ou de parler de la mort afin de réduire son anxiété face à la mort. C’est ce que reflètent des éléments tels que « J’évite complètement de penser à la mort » (point 19). Les concepteurs de l’échelle ont suggéré que l’évitement de la mort entrave la capacité des individus à faire face aux pensées subconscientes de la mort.

DAP-R

death-attitude-profile-revised-scale

DAP-R

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez commenter tout en bas. Les pings ne sont pas autorisés pour le moment.

Laisser un commentaire