RESSOURCES POUR LA PRÉVENTION DES RISQUES SUICIDAIRES
Header

Échelle « SAD PERSONS » (1983) Echelle d’évaluation du risque suicidaire

décembre 2nd, 2012 | Publié par prevention.suicide dans International

Échelle « SAD PERSONS » (Patterson et coll., 1983) servant à évaluer les principaux facteurs de risque de suicide.

Les lettres  » SAD PERSONS » représentent des facteurs de risque démographiques, comportementaux et psychosociaux. Une réponse positive à chaque facteur vaut 1 point, jusqu’à concurrence de 10 points. Un score seuil de plus de 5 points correspond au niveau de risque pour lequel une hospitalisation (volontaire ou involontaire) du patient à risque est nécessaire. Cependant, peu de données probantes ne permettent de soutenir la validité de ce score seuil. Les facteurs sont les suivants :
S = Sexe (masculin), 1 point
A = Âge (25-34 ans); (35-44 ans); (65 ans+), 1 point
D = Dépression, 1 point
P = Précédente tentative de suicide, 1 point
E = Éthylisme et toxicomanie, 1 point
R = Rationalité déficiente (psychose), 1 point
S = Seul (aucun soutien social), 1 point
O = Organisation planifiée du suicide, 1 point
N = Non marié (pour les hommes), 1 point
S = Santé précaire (maladie chronique/grave), 1 point
Chaque facteur est noté selon qu’il est présent ou absent, jusqu’à concurrence de 10 points. Selon les recommandations de Patterson et coll. (1983), un score de 3 ou 4 devrait inciter les cliniciens à surveiller de très près l’état du patient, un score de 5 ou 6 devrait les inciter à « envisager fortement l’hospitalisation’, alors qu’un score de 7 à 10 nécessite une hospitalisation pour évaluation plus poussée. ]uhnke et Hovestadt (1995) concluent que les cliniciens qui utilisent l°échelle  » SAD PERSONS » sont mieux en mesure d’identifier les personnes qui ont des idées suicidaires que ceux qui ne sien servent pas (selon un groupe témoin de cliniciens).
Milieu et population cibles: Tous les établissements de santé et toutes les populations.

echelle_SAD_Persons

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre , ou retrolien.

Laisser un commentaire