RESSOURCES POUR LA PRÉVENTION DES RISQUES SUICIDAIRES
Header

KEVIN BRIGGS, conférence TED 2014 – The bridge between suicide and life

kevin briggsFor many years Sergeant Kevin Briggs had a dark, unusual, at times strangely rewarding job: He patrolled the southern end of San Francisco’s Golden Gate Bridge, a popular site for suicide attempts. In a sobering, deeply personal talk Briggs shares stories from those he’s spoken — and listened — to standing on the edge of life. He gives a powerful piece of advice to those with loved ones who might be contemplating suicide.

Kevin Briggs is a Golden Gate guardian

As a member of the California Highway Patrol with assignments including patrolling the Golden Gate Bridge, Sergeant Kevin Briggs and his staff are the last barriers between would-be suicides and the plunge to near-certain death

Transcription conférence Kevin Briggs

SEMAINE MÉDICALE DE LORRAINE NANCY 2012 – ACTUALITÉ SUR LA PRISE EN CHARGE DES SUICIDANTS. 

Crina PAPUC, Arnaud COLAS (Service de psychiatrie CPN de Laxou): Évaluation  du risque suicidaire : les techniques  en RUD (SML Novembre 2012)

Fabienne LIGIER (PH) Suicide et tentative de suicide chez l’enfant et l’adolescent (SML Novembre 2012)

Dr Pichené: Les dispositifs de veille après TS ou comment rester en contact (Connectedness) (SML Novembre 2012)

Infographie visualisant les causes de la mortalité durant le 20e siècle (sur le site informationisbeautiful.net ) . La mort par suicide y est représenté, avec  le chiffre hallucinant de 89 millions de mort …!

Originally a 6m x 2m commission by the Wellcome Collection as a companion piece to the London exhibition: ‘Death: A Self-Portrait – The Richard Harris Collection’ (Nov 2012)

Here’s one for the morbid amongst you: this visualization reveals how everyone across the world died during the entire 20th century. It make for interesting—and surprising—reading. Perhaps most comforting—if you can call it that—is that the primary cause of death is non-communicable disease; the likes of heart disease and diabetes that, other than through research and application of science, we can do little to avoid. Still, humanity’s own impact is felt starkly: there were 177 million murders and 131 million deaths through war, all of which could have been avoided (Gizmodo).

 

Télécharger le PDF en haute résolution

 Intervenir… : L’entrevue clinique

Une mise en situation montrant une intervenante qui reçoit un homme en situation de crise suicidaire. Cette vidéo est tirée du projet Intervenir en situation de crise suicidaire produit par le CCDMD en 2008.

Christian Lafleur, Dominique Seguin (2008) Intervenir en situation de crise suicidaire: L’entrevue clinique

Télécharger ce média

(suite…)

FRANCE INTER ; Emission « Le telephone sonne » (lundi 4 février 2013) 17èmes journées nationales pour la prévention du suicide: comment renforcer la prévention?

Questions sur le rôle des entourages pour renforcer la prévention: familles, amis, soignants, institutions, associations..

FRANCE INTER; Emission « La tête au carré » (2013) Le burn-out

Des «  crises » qui submergent certaines personnes : « une implosion, des larmes, une bouffée de détresse qui submerge, effroi et incompréhension, un vide des profondeurs, une absence qui ressemblait à une folie … Tels sont les symptômes du syndrome du burn-out

 Le burn-out, un mal qui concerne 10% des actifs , est un nouveau trouble qui se traduit par un état de vide intérieur proche d’une profonde dépression

Avant d’être un problème individuel, le burn-out est d’abord une pathologie de civilisation.
Marquée par l’accélération du temps, la soif de rentabilité, les tensions entre le dispositif technique et des humains déboussolés, la postmodernité est devenue un piège pour certaines personnes trop dévouées à un système dont elles cherchent en vain la reconnaissance. Mais ce piège n’est pas une fatalité. Face aux exigences de la civilisation postmoderne, on peut se demander comment transformer l’œuvre au noir du burn-out afin qu’il devienne le théâtre d’une métamorphose, et que naisse de son expérience un être moins fidèle au système, mais en accord avec ses paysages intérieurs.

Qu’est ce qu’un burn-out ? Quels sont les premiers signaux d’alerte ?  Y a-t-il un profil, des personnes plus vulnérables que d’autres ? Que faire quand on se sent si mal : à qui en parler ?  Burn-out, suicides… Jusqu’où ? Comment en tant que psychologue travaille-t-on sur ce genre de symptômes spécifiques ? Comment se passe une consultation ? Que vous disent les patients victimes de burn-out ? Y a-t-il des secteurs épargnés ? 
Subir, s’adapter, résister comment s’opposer à l’accélération du temps, à l’organisation du travail et être reconnu ? Y a-t-il plus de burn-out qu’avant ? Qu’est ce qui a changé dans le monde du travail ? La faute à qui ?  Peut-on parler de comportements managériaux maltraitants ?
Avec
Pascal Chabot, philosophe et professeur à l’IHECS à Bruxelles, auteur de « Global Burn-Out » de Pascal Chabot Ed PUF Collection Perspectives critiques
et Marie Pezé,  docteur en psychologie, expert judiciaire, responsable du réseau de consultations  «Souffrance et Travail» ainsi que du CES de Psychopathologie du travail au CNAM
« Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés. Journal de la souffrance au travail » août 2008 Ed Pearson  (et vendu également désormais en poche par Flammarion) « Travailler à armes égales. Souffrance au travail : comment réagir » avril 2011 Ed Pearson

Site du réseau « Souffrance et Travail »:

http://prevention.suicide.free.fr/wp-content/uploads/mp3/Le-burn-out.mp3

Xavier POMMEREAU (2005) Conférence publique sur le suicide et ses raisons, revenant sur grand nombre d’idées reçues.

Auteur : POMMEREAU Xavier  (psychiatre français, spécialiste de l’adolescence en difficulté. Il est l’un des pionniers de la prévention du suicide chez les jeunes en France, et a ouvert il y a vingt ans la première unité hospitalière spécifiquement dédiée aux jeunes suicidaires)

Producteur : DCAM – Département Conception et Assistance Multimédia – Université Bordeaux Segalen

Label UNT : UN3S

Conférence publique sur le suicide et ses raisons, revenant sur grand nombre d’idées reçues.

Le mot suicide a été introduit par un prêtre au 18ème siècle pour contrebalancer un mot trop fort homicide. La mortalité en France a baissé de 40% sauf le suicide qui n’a baissé que de 20%. 3 suicidés sur 4 sont des hommes plutôt âgés en milieu rural qui utilisent des méthodes très violentes comme la pendaison et l’arme à feu.

Le suicide chez le sujet jeune est aussi un souci de santé publique. 20 % des accidents de la route sont en fait des suicides non reconnus. Le portrait robot du suicidant en revanche est féminin, vit en milieu urbain et est âgé de moins de 40 ans. La méthode utilisée est essentiellement l’intoxication par psychotropes. En situation de survie, le suicide est rare.

La conférence a été donnée à l’Université Victor Segalen Bordeaux 2 dans le cadre du cycle de conférences « L’invité du Mercredi » / Saison 2004-2005 sur le thème « La mort – Regards croisés ». Service culturel Université Victor Segalen de Bordeaux 2 / DCAM /
Résumé rédigé par le SCD médecine Nancy

Monique Séguin – Le suicide, Comment en parler et aider une personne qui souffre?

Monique Séguin, Ph.D., auteure de Le suicide, le comprendre pour le prévenir.

FRANCE CULTURE (2011) LE BIEN COMMUN – Prévenir le suicide en prison

Invité d’Antoine Garapon: JL TERRA, Pr de psychiatrie, Lyon 

08.01.2011

http://prevention.suicide.free.fr/wp-content/uploads/mp3/France_Culture_prevenir_le_suicide_en_prison.mpeg