RESSOURCES POUR LA PRÉVENTION DES RISQUES SUICIDAIRES
Header

Échelle d’intentionnalité suicidaire de Beck (Traduction JB Garré, 2012)

novembre 14th, 2017 | Publié par crisostome dans International

SIS Suicide Intent Scale (A.T. BECK 1974)
Hétéro-évaluation Applicable aux suicidants (12 items)

La Suicide Intent Scale (SIS) mise au point par A.T. BECK en 1974 est la seule échelle qui ne s’intéresse qu’à l’évaluation de la tentative de suicide qui vient d’avoir lieu. Elle répond aux recommandations professionnelles Prise en charge hospitalière des adolescents et des jeunes adultes après une tentative de suicide (ANAES, novembre 1998). Il s’agit d’un hétéro-questionnaire applicable aux suicidants et qui sert à évaluer l’intensité du désir de mort du patient au moment de sa tentative de suicide. Elle a une valeur prédictive du risque de suicide abouti ultérieur (mais non du risque de nouvelle tentative de suicide). La version initiale a été élaborée par A.T. BECK en 1974 et comporte 20 questions, divisée en 3 sections. Elle a été revue par D. W. PIERCE en 1977, qui en a fait une version à 12 questions, divisée en 3 sections :

  • Les circonstances de la tentative de suicide (6 questions)
  • Les propos rapportés par le patient (self report) (4 questions)
  • Deux questions sur la létalité évaluée par le médecin

Le score total d’intentionnalité suicidaire est la somme des 12 questions. Il varie de 0 à 25 :

  • Intentionnalité faible 0 – 3
  • Intentionnalité moyenne 4 – 10
  • Intentionnalité élevée 11 -25

Cette échelle a également l’intérêt sémiologique de structurer l’entretien avec le suicidant.

Références bibliographiques :
BECK A.T.,SCHUYLER D., HERMAN I., Development of Suicidal Intent Scales, in Beck A.T., Resnik H.L.P., Lettier A.J. (eds) : The Prediction of Suicide, 1974, Bowie, Maryland, Charles Press Publishing.
PIERCE D.W., The predictive validation of a suicide intent scale : A five year follow-up, Brit. J. Psychiat., 1981, 139, 391-396.
Prise en charge hospitalière des adolescents et des jeunes adultes après une tentative de suicide. ANAES, novembre 1998, Recommandations Professionnelles.

____________________________________________________________________

Nom :                                                                                        Date :
Prénom :                                                                                  Date de naissance :

Examinateur :

Score :

SCORE   /    INTENTIONNALITÉ

  • 0 à 3: Intentionnalité faible
  • 4 à 10: Intentionnalité moyenne
  • 11 à 25: Intentionnalité forte

I : CIRCONSTANCES OBJECTIVES LIÉES A LA TENTATIVE DE SUICIDE

1 – Isolement

  • Quelqu-un de présent : 0
  • Une personne est proche ou en contact visuel ou vocal (téléphone par exemple) : 1
  • Isolement total (personne à proximité, pas de contact visuel ou vocal : 2

2 – Moment choisi

  • Intervention probable : 0
  • Intervention improbable : 1
  • Intervention très improbable : 2

3 – Précautions prises contre la découverte et/ou l’intervention d’autrui

  • Aucune précaution prise : 0
  • Précautions passives (telles qu’éviter les autres sans empêcher leur intervention : Seul dans sa chambre, porte non fermée à clé) : 1
  • Précautions actives (porte fermée à clé…) : 2

4 – Appel à l’aide pendant ou après la tentative

  • a averti de son geste, une personne pouvant le secourir : 0
  • A contacté quelqu’un sans l’avertir spécialement de son geste : 1
  • N’a contacté ou averti personne : 2

5 – Dispositions anticipant la mort (actes préparatoires, par exemple : Testament, cadeaux, assurance vie…)

  • Aucune : 0
  • A pris quelques dispositions ou a pensé les prendre : 1
  • A pris toutes ses dispositions ou a fait des plans définitifs : 2

6 – Lettre d’adieu

  • Pas de lettre : 0
  • Lettre écrite mais déchirée ou jetée : 1
  • Présence d’une lettre : 2

II – PROPOS RAPPORTES PAR LE PATIENT

1 – Appréciation de la létalité du geste par le patient

  • Pensait que son geste ne le tuerait pas : 0
  • N’était pas sûr que son geste le tuerait : 1
  • Était sûr que son geste le tuerait : 2

2 – Intention de mort

  • Ne voulait pas mourir : 0
  • Incertain ou mélange des 2 : 1
  • Voulait mourir : 2

3 – Préméditation

  • Aucune, geste impulsif : 0
  • Suicide envisagé moins d’une heure avant la tentative : 1
  • Suicide envisagé moins d’un jour avant la tentative : 2
  • Suicide envisagé plus d’un jour après la tentative : 3

4 – Position actuelle vis-à-vis de la tentative

  • Patient heureux de s’en être sorti :0
  • Patient incertain ou mélange des 2 : 1
  • Patient désolé d’avoir survécu : 2

III- DANGEROSITÉ

1 – Issue prévisible (selon le patient) dans les circonstances du scénario choisi (Exemple : Si quelqu’un n’était pas venu lui porter secours ?)

  • Issue favorable certaine : 0
  • Mort improbable : 1
  • Mort probable ou certaine : 2

2 – La mort serait-elle survenue en l’absence d’intervention médicale ?

  • Non : 0
  • Incertain :1
  • Oui : 2

Echelle intentionalite suicidaire BECK

Echelle intentionalite suicidaire BECK

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez commenter tout en bas. Les pings ne sont pas autorisés pour le moment.

Laisser un commentaire